Le Village‎ > ‎

Quartiers

Le Brouchoud


C’est l’entrée principale du village. Du Brouchoud vous avez vue sur Bourgoin-Jallieu, les collines de Meyrié, La Chartreuse, le Bugey et une partie des Alpes. Dominant le hameau du Sadiau, sur la petite colline que l’on nomme aujourd’hui «Garine» vraisemblablement en raison des nombreux garennes qui la peuplaient, s’élevait vers l’an 840 le premier château des Seigneurs de Maubec : le château du Mont Léopard.


Le Centre


Il englobe les hameaux du Besson et du Sadiau. La mairie, le complexe sportif et culturel ainsi que l’école y sont regroupés. La Combe Au pied des pentes est et sud-est coule le Bion qui, au fil des siècles, a façonné La Combe qui porte son nom.




La Combe


La Combe, orientée nord-ouest / sud-est est très urbanisée et constitue, sur la D522, une des entrées de Bourgoin-Jallieu pour les plateaux sud.

Ce site comprend la zone d’activités et des zones de résidence.




Les Levets - La Ransinière


Légèrement plus hauts que Tireluc et séparés de ce dernier par la combe du ruisseau "Le Pelu", ces hameaux offrent des vues en direction de l’Isle d’Abeau, des plateaux de Crémieu et du Jura.



Le Maron

Le nom de ce hameau vient d’une famille Maron laquelle a disparu depuis longtemps. C’est du Maron que vous aurez la plus belle vue sur l’église de Paternos. Le château des Roches, fief des de Boczosel, dominait La Combe. La commune de Maubec a acquis le terrain sur lequel s’élevait ce château dont, aujourd’hui il ne reste qu’une ruine.

Le Meynier

Sur les pentes nord au milieu des bois, le hameau du Meynier n’offre pas de vue sur l’extérieur du fait des bois qui l’encerclent. La qualité architecturale des bâtiments anciens est remarquable.

Paleysin


A l’origine, il n’y avait qu’un seul hameau de Paleysin. Ce mot vient du latin «palatia» qui veut dire palais, résidence. Autrefois, c’était la résidence des officiers romains qui commandaient la citadelle toute proche de Césarges. Il y avait le Grand Palais où vivaient les responsables du camp et le Petit Palais où logeaient les subalternes, d’où le nom de Petit et Grand Paleysin




Le Petit Paleysin : Le Petit Paleysin offre une vue au sud sur les collines de Saint Agnin sur Bion et au loin sur le Vercors.

Le Grand Paleysin : Ce hameau fait suite vers l’est au Petit Paleysin. Jusqu’à la Révolution l’église y était implantée. A côté de l’église, se trouvait le cimetière. D’ailleurs, dans une ancienne maison du village, si vous descendez à la cave vous pouvez voir quelques crânes ici et là pris dans les murs…



Paternos


Face à la chaîne des Alpes, c’est dans ce hameau que l’église est implantée. Dans la plupart des villages, l’église se situe au cœur du village. A Maubec, elle est totalement excentrée et est issue du prieuré de Paternos.




Le Polosson

Un des plus anciens hameau de Maubec aux maisons resserrées les unes contre les autres. Son nom vient du sieur Jacques Polosson qui vivait au XVIIème siècle. Il était fermier général des biens du Marquis de Maubec. Le sieur Jacques Polosson et sa famille sont inhumés dans les caveaux sous l’église de Paternos.

Le Pont - Le Goyet


Passage obligé durant des décennies entre Bourgoin-Jallieu et Maubec, le "Pont de Maubec" est entré dans la mémoire collective des Maubelans. Les quartiers du Pont et du Goyet s'étendent le long du chemin qui mène de Maubec à Domarin et de la ligne de chemin de fer. Enchâssés au pied des côteaux Nord/Nord-Ouest du plateau, leurs habitants bénéficient de la proximité immédiate de la ville tout en étant à la campagne.



Rivaboudrieu


Quartier compact et ancien blotti au sud de Paternos sur la route de Meyrié, Rivaboudrieu marque aussi l'accès au village par le sud.



Le Sévoz et Les Léchères


Entre les années 1849 et 1877 au Sévoz se trouvait le couvent des Dominicaines devenu aujourd’hui simple maison d’habitation.








Au sortir du Sévoz, sur la route de Domarin, en partie nord-est de la commune, le plateau des Lèchères domine la vallée de la Bourbre et possède une vue balcon exceptionnelle vers L’Isle d'Abeau, les plateaux de Crémieu et le Jura.



Tireluc


Son vrai nom était Tirecul. L’explication est très simple : si vous venez de Domarin et décidez de venir à Maubec par la montée de Tireluc, il vous tardera d’arriver en haut car la montée est raide !

C’est un hameau d’accès difficile. Il est situé sur les pentes nord qui dominent la vallée de la Bourbre au-dessus de Bourgoin-Jallieu. Ses vues se tournent vers Bourgoin et les collines de Saint-Savin et vers l’Isle d’Abeau et les plateaux de Crémieu.